UDAF 13
tuteurs familiaux

Publications

Retour aux publications
LETTRE CONTACT - SEPTEMBRE 2016 - N°219
Edito !
Chaque enfant a droit à un accompagnement privilégié pour grandir au mieux

Les grandes et belles vacances sont maintenant terminées…. la rentrée des classes est là, elle représente pour certains parents des problématiques diverses, pour les enfants grisaille et la fin des activités ludiques, mais c’est surtout une étape majeure pour beaucoup d’entre eux impatients, excités à cette perspective.

Pour de nombreux enfants, la rentrée est synonyme de retrouvailles entre camarades, par contre  les activités extrascolaires se font rares.
Depuis 2010, l’association Parrainage de Proximité rassure, donne confiance aux enfants et à leurs familles en situation d’isolement en leur permettant de sortir d’un quotidien pas toujours facile.

Avec la mise en place d’un parrainage, nous apportons un cadre légal grâce auquel nous les accompagnons dans la construction d’un réseau de solidarités bienveillant et soutenant.

L’association agit dans le sens de la protection de l’enfance, du soutien à la parentalité et de la favorisation du lien social. Notre but est de soutenir chaque enfant parrainé et de lui permettre de s’accomplir, de se construire en le valorisant. Le parrainage permet également d’enrichir la relation parent/enfant, en donnant aux parents la possibilité de se ressourcer et de prendre la relation avec plus de sérénité, de recul.

Une fois par mois ou deux fois par semaine, un après-midi ou un weekend… Le parrainage tient à être souple afin de conserver l’enthousiasme et la spontanéité des parrains, enfants et parents. Il n’y a aucune contrainte hormis le respect de l’autre et de son bien-être.

Notre association agit localement. En mettant en lien les parrains/marraines avec des enfants vivant à proximité, nous souhaitons faciliter la relation et favoriser la fréquence des rencontres.

L’association parrainage de proximité des Bouches-du-Rhône accompagne aujourd’hui près de 50 enfants.

Mais parce qu’il n’y a jamais assez d’enfants parrainés et toujours plus d’enfants isolés, nous sommes toujours à la recherche de parrains/marraines pour accompagner les nombreux enfants du département en situation d’isolement.

N’hésitez pas à venir nous rencontrer sur les prochaines manifestations :

  • Forum des associations, organisé par la mairie des 9eme et 10eme, le 03 septembre, parc de la Maison blanche
  • Vivacité, le 04 septembre, parc Borely
  • Famillathlon, le 18 septembre, parc Borely

Vous  souhaitez vous investir dans notre association, devenir parrain ou marraine et vous vous posez de nombreuses questions : Est-ce vraiment fait pour moi ? Puis-je concilier cet engagement avec mon emploi du temps…n’hésitez pas à nous contacter pour toute information au : 04 91 10 07 83 ou sur parrainagedeproximite13@gmail.com.

Site web : parrainagedeproximite13.com    
Facebook : Association Parrainage de Proximité

 

Safiatou DO ROSARIO et Jean Maurice AIRAUDO
Association Parrainage de Proximité 13



FOCUS SUR LE CGD 13 !
Un partenariat CGD13 / UDAF13 pour une meilleure information gérontologique des familles

Le Centre Gérontologique Départemental vient récemment de signer une convention de partenariat avec l’UDAF. La communauté de l’établissement dans toutes ses composantes ne peut que se réjouir du démarrage de cette collaboration.

Le Centre Gérontologique Départemental s’efforce déjà depuis quelques années de valoriser la mise en place sur le territoire de la commune de Marseille d’une filière gériatrique complète. C’est dans ce cadre qu’il est essentiel de favoriser un travail partagé avec les acteurs concernés.

La logique de territoire s’impose à nous dans la recherche de formalisation d’un véritable parcours de santé ciblé sur les personnes âgées.

Les aidants et notamment les familles sont un partenaire incontournable pour la réalisation de cet objectif et la diffusion de l’information.

La présence régulière dans la revue de l’UDAF, d’articles de gérontologie rédigés par les personnels du Centre Gérontologique sera le témoignage concret de cette nouvelle collaboration.

Maurice REY
Conseiller Départemental des Bouches du Rhône Délégué aux Personnes Agées, Sécurité, Prévention de la délinquance
Président du Conseil de Surveillance du Centre Gérontologique Départemental 13



La filière Alzheimer au Centre Gérontologique Départemental de Marseille

Le Centre Gérontologique Départemental est une structure gériatrique sur Marseille qui a organisé son activité dans une logique de filière : une filière gériatrique polyvalente et une filière Alzheimer.

La notion de filière

Une filière de soins est un ensemble d’unités qui ont-pour objectif la prise en charge de patients relevant d’une même pathologie. Ces unités peuvent être médicales, sociales ou médico-sociales. Elle permet en premier lieu une coordination de l’ensemble des professionnels concernés ; en second lieu, elle garantit au patient une prise en charge globale et cohérente, personnalisée et adaptée à tous les stades d’évolution de ses besoins.

L’exemple du Centre Gérontologique Départemental

La filière Alzheimer du Centre Gérontologique Départemental regroupe des unités qui ont toutes pour point commun l’accompagnement et la prise en charge des patients Alzheimer et de leur famille.

On distingue les  unités  qui concernent les patients vivant à domicile et les unités concernant les patients admis en institution.

Les unités destinées aux patients à domicile :

  • accueils de jour : deux unités sont proposées : l’une de 15 places pour des patients débutants à modérément sévères et l’autre de 10 places pour des patients modérément sévères à sévères. Le but est d’apporter un répit aux familles et de proposer aux patients pendant la journée des activités thérapeutiques et ludiques.
  • équipe spécialisée Alzheimer : cette unité de 10 places a vocation à faciliter l’intervention à domicile de professionnels : assistants de soins,  psychomotriciens  ou  ergothérapeutes.  Ces  professionnels vont  intervenir pendant  une période de 3 mois à raison d’une fois par semaine pour travailler au maintien des capacités encore intactes.
  • consultations spécialisées :

                   .  une consultation ciblée sur les familles pour expliquer la maladie et les erreurs de comportement à ne pas commettre et,

                   . une consultation mémoire labellisée par l’ARS pour déterminer le niveau de capacité cognitive des patients.

                     Des ateliers mémoire d’entretien des capacités cognitives peuvent par ailleurs être proposés aux patients.

  • Hôpital de jour ciblé sur la réalisation d’un bilan neuropsychologique approfondi assuré pour l’essentiel par des neurologues, des gériatres et des psychologues
  • dispositif d’accompagnement des aidants familiaux : des groupes de parole sont  proposés en lien avec l’Association A3 aux familles qui peuvent également participer à des séances périodiques et collectives d’informations sur les aspects médicaux, techniques et sociaux de l’accompagnement de la maladie.

Enfin, une unité de Répit à Domicile a été ouverte en 2014 afin d’organiser la présence à domicile pendant quelques jours d’un personnel spécifiquement formé. Ce personnel aura vocation à remplacer l’aidant familial pendant une indisponibilité provisoire comme par exemple une hospitalisation.

Les unités destinées aux patients en institution

le Centre possède une unité assez originale de court séjour exclusivement dédiée aux patients alzheimer d’une capacité de 13 places. Cette unité a pour but de prendre en charge les patients dans deux cas notamment : phase aiguë des troubles du comportement et problèmes physiologiques courants (pneumopathie par exemple). L’intérêt de telles unités est que les patients sont reçus dans un cadre adapté avec du personnel formé à une véritable culture de l’accompagnement de ce type de patients.

Le  Centre  Gérontologique  Départemental  dispose d’une  unité  dite cognitivo-comportementale d’une capacité de 11 places qui assure des fonctions de soins de suite pour stabiliser les troubles du comportement avec des prises en charge d’une durée moyenne de 20 jours.

Le Centre Gérontologique Départemental regroupe également des unités de maison de retraite ou EHPAD (Etablissement d’Hébergement Pour Personnes Agées Dépendantes) dont certaines sont sécurisées pour éviter les évasions intempestives de patients fugueurs.

Ces unités comportent comme le prévoit le plan Alzheimer une Unité d’Hébergement Renforcée (UHR) avec un ratio d’encadrement plus élevé et des personnels spécifiques tels que psychologues, psychomotriciens ou ergothérapeutes.

Ces unités bénéficient en outre d’un Pôle d’Activité et de Soins Adaptés (PASA) qui permet de développer des activités thérapeutiques et un accompagnement individualisé des patients en lien avec un art-thérapeute et un psychomotricien.

Les prolongements extérieurs de la filière

Le Centre Gérontologique Départemental en partenariat avec l’Assistance Publique des Hôpitaux de Marseille s’efforce de promouvoir les thérapies non médicamenteuses de la maladie d’Alzheimer.

Le Centre Gérontologique Départemental comme l’Assistance Publique des Hôpitaux de Marseille cherche à valoriser ces innovations pour autant qu’elles soient professionnalisées (exemples : art-thérapie, espace snoezelen, socio-esthétique, musicothérapie...).

Le Centre Gérontologique Départemental est par ailleurs co-porteur avec l’Institut de la Maladie d’Alzheimer d’une MAIA (Maison pour l’Autonomie et l’Intégration des patients Alzheimer et correspondant désormais à Méthode d’Action pour l’Intégration des services d’Aides et de soins dans le champ de l’autonomie) qui a pour mission de favoriser sur un territoire donné une réponse coordonnée et intégrée aux besoins des patients Alzheimer.

Il travaille enfin dans le cadre d’un groupement de coopération sanitaire en lien avec l’ensemble des EHPAD de la ville de Marseille pour améliorer l’accompagnement médical des résidents. Un des exemples de cette collaboration est la mise en place d’un dispositif de Télémédecine pour la géronto-Psychiatrie et les consultations mémoire de suivi réalisées à distance.

Le Centre Gérontologique s’efforce grâce à cette filière Alzheimer d’apporter une réponse adaptée aux attentes des patients et de leur famille. C’est la diversification des structures proposées qui rend possible une personnalisation de la réponse et qui concrétise la notion de parcours de santé.

Jean-Claude PICAL
Directeur
CENTRE GERONTOLOGIQUE DEPARTEMENTAL 13



Quoi de neuf à l'UDAF 13 ?
L’udaf a participé au forum des associations Vivacité, Parc Borely, dimanche 4 septembre.

Vivacité a été, comme chaque année, l’occasion pour l’Udaf de présenter ses activités aux nombreux participants, faisant le tour des stands, ainsi que de nouer des contacts utiles avec des associations déjà adhérentes ou potentiellement intéressées par une adhésion. Ce forum a aussi permis de rencontrer les autorités politiques venues encourager le monde associatif, et de faire connaissance avec des associations de tous horizons et de tous domaines d’activité. L’association Parrainage de Proximité tenait également un stand dans le cadre de Vivacité.



Le mouvement familial dans le 13 !
Association Christophe : Journée de sensibilisation

A l’occasion de la 13ème Journée Mondiale de Prévention du Suicide, l’Association Christophe sensibilisera le personnel soignant exerçant en milieu hospitalier de Salon de 14 à 17 heures.

« Témoignage après le deuil d’un proche, sensibilisation du personnel envers les personnes âgées, et l’addiction des jeunes. »

Date : Jeudi 15 Septembre 2016 de 14 à 17 heures
Contact : 04 91 81 27 60 (mardi & jeudi)
ass.christophe@wanadoo.fr
www.christophe-lavieavanttout.com



AAFP 13/CSF13 : Accompagner ensemble le retour à domicile

L’AAFP/CSF 13 a le plaisir de vous convier à sa journée d’échanges pluridisciplinaires qui traitera de la coordination des acteurs médico-sociaux dans l’accompagnement du retour à domicile.

Animée par Michel DUGNAT, pédopsychiatre, responsable de l’Unité parent(s)/bébé(s) du CH Ste Marguerite et fervent acteur de la prévention périnatale, cette journée sera jalonnée d’interventions de professionnels médicaux, sociaux, d’interviews de familles et de regards d’enfants.

Vous trouverez le programme complet : http://aafp13.fr/journee-dechanges-de/

Cette journée est gratuite mais l’inscription est obligatoire en raison d’un nombre de places restreint. Merci d’adresser votre bulletin d’inscription à l’adresse evenements@aafp13.fr

Date : vendredi 30 septembre 2016 à partir de 8h30
Lieu : hôpital de la Timone, amphi HA1 (rez de chaussée à droite).



Rencontres d’échanges et d’informations à l’attention des familles des personnes cérébro-lésées

L’association AFTC13 avec l’association A3 (Aide aux Aidants) organisent à partir de septembre 2016 ces rencontres d’échanges et d’informations au 34 rue des Phocéens 13002 Marseille.

Renseignements et inscriptions :
espaceaidant.CL@gmail.com
Fanny : 06 15 40 27 30
Elodie : 06 15 56 80 26



Du côté de l'UNAF...
Publication du « Délégué au CCAS » : Action sociale : des enjeux pour les associations familiales

« Les associations, comme tous les acteurs de terrain, doivent faire face à de nombreuses difficultés. Comme les CCAS, elles sont confrontées au développement de la pauvreté et de la précarité. Le bras de fer entre l’Etat et les départements à propos d’un éventuel transfert de la charge du RSA sur le budget de l’Etat illustre la pression que fait peser sur les collectivités départementales la progression du coût de ce minimum social qu’elles financent en grande partie ».

Plus d’infos sur www.unaf.fr



La Présidente de l’UNAF invitée par l’Elysée à participer au Rassemblement des forces vives de l’eng

 Le 31 août dernier, la Présidente de l’UNAF, Marie-Andrée Blanc, était présente, à l’Elysée, au Rassemblement des forces vives de l’engagement et à l’annonce des nouveaux lauréats « La France s’engage». « Encourager l’engagement sous toutes ses formes et mettre à l’honneur ces femmes et ces hommes qui, par leurs actions, contribuent à construire la société de demain : telle était l’ambition de ce grand rassemblement». A cette occasion, les 15 nouveaux lauréats « La France s’engage » ont été dévoilés.