UDAF 13
tuteurs familiaux

Actualités

Voir toutes les actualités

Résultat du baromètre de l'Observatoire de la Parentalité en Entreprise 2012

L'UNAF présente le résultat du volet salariés du baromètre OPE 2012, qui a pour thèmes :

* la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale : Un enjeu important de la campagne présidentielle ?
* Quelles sont les attentes des Français vis-à-vis de l’entreprise et à l’égard des pouvoirs publics ?

- L’insatisfaction des salariés-parents au regard de l’aide apportée par les employeurs en 2012 est toujours très importante : 75 % des répondants estiment que leur employeur ne fait pas grand-chose pour les aider à concilier vie professionnelle et vie familiale (vs. 70 % en 2011). On constate néanmoins une satisfaction plus forte dans les PME (44 % pour les entreprises de moins de 20 salariés) que dans les grandes entreprises (78 % dans les entreprises de plus de 500 salariés).

- Pour la première fois depuis quatre ans, deux mesures d’organisation du travail apparaissent dans le TOP 3 des actions les plus plébiscitées par les salariés (sur 20 actions au total), avec en première position la demande de « Règles simples de vie quotidienne comme éviter les réunions tôt le matin ou tard le soir ».

- Des progrès sont à noter, globalement, dans la mise en oeuvre des actions d’aide à la conciliation dans les entreprises, comme par exemple sur l’accès au temps partiel choisi (43 % des répondants nous disent pouvoir en bénéficier vs. 34% l’an dernier) ou le télétravail (19% des répondants vs. 16 % l’an dernier).


Par ailleurs, l’analyse des montre que pour les salariés-parents, répondre à cet enjeu passe en priorité par les 3 actions suivantes :
-      Favoriser la flexibilité des horaires (pour 50 % des répondants)
-      Développer les crèches d’entreprise (45 %)
-      Favoriser l’essor du télétravail (37 %)


Au vu de ces chiffres, l’Observatoire de la Parentalité en Entreprise (OPE) et l’Union Nationale des Associations Familiales (UNAF) appellent à une meilleure prise en compte, dans les débats liés à l’élection présidentielle, des enjeux de conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. Prioritaires pour 7 salariés sur 10, ces enjeux touchent à la qualité de vie quotidienne de millions de Françaises et de Français. Plus globalement, ils ont partie liée avec des questions économiques et sociales cruciales pour notre pays : santé et qualité de vie au travail, place des femmes dans l’entreprise, performance économique durable des individus et des entreprises, éducation des enfants et natalité soutenue.

A ce jour, l’OPE regroupe un réseau de 400 employeurs signataires de la Charte de la Parentalité, soit environ 3 millions de salariés concernés en France.